LE MOUCHERON

Sciaridae

LE MOUCHERON

Sciaridae

  Bien que de taille similaire, il ne faut pas confondre le moucheron ou « mouche du terreau « et la mouche à fruit ou drosophile. Le moucheron préfère de loin, les matières organiques qui se trouvent dans les terreaux, aux fruits ou légumes en décomposition.

Bien que de taille similaire, il ne faut pas confondre le moucheron ou « mouche du terreau « et la mouche à fruit ou drosophile. Le moucheron préfère de loin, les matières organiques qui se trouvent dans les terreaux, aux fruits ou légumes en décomposition.

  • Longueur : Environ 4 mm
  • Corps : Noir et fin
  • Espérance de vie : environ une semaine
  • Ponte : 100 à 200 œufs par femelle à 20°
  • Larve : petit vers blanchâtre à tête noire de 5 mm
  • De l’œuf à l’adulte : 6 semaines
On l’observe généralement au bas des plantes d’intérieur ou dans les cultures sous serre,  accompagnées de nombreux de ses congénères car ils raffolent des substrats à forte teneur en matière organique, en humidité et en chaleur.

Les femelles y pondent leurs œufs juste quelques heures après leur naissance du fait qu’elles ne vivent que quelques jours.

En 6 semaines, l’œuf se transforme en larve, puis en pupe blanche à brune, et enfin en mouche. Dans des conditions propices, ce délai peut être raccourci à 3 semaines.

.

 

 

  • Présence d’asticots blancs dans le terreau
  • Présence d’insectes adultes volants autour des plantes et des lieux de stockage.
Quelques conseils simples pour éviter que votre habitation ne soit envahie par les moucherons.

  • Ne pas acheter de terreau en vrac non stérilisé
  • Fermer correctement les sacs de terreau entamés
  • Éviter de trop arroser vos plantes
  • Vider l’eau résiduelle dans les coupelles

 

 

Outre le fait, qu’il est toujours désagréable de voir s’envoler une nuée de « moucherons » lorsqu’on frôle par inadvertance, sa belle plante d’intérieur ;

Le danger vient davantage des larves qui se nourrissent entre autre, des poils radiculaires des racines. La plante n’est alors plus en mesure de s’alimenter correctement. Elle flétrit, cesse de croître et, dans des situations extrêmes, peut dépérir.

 

NOS SOLUTIONS POUR S’EN DÉBARRASSER

Ne vous inquiétez plus, nous saurons intervenir rapidement afin d’effectuer un diagnostic pour mesurer le degré de l’infestation, de déceler les sources de cette invasion et de déterminer traitement qui sera à même de faire.

Nous tentons le plus souvent de remplacer les procédés chimiques par des technologies plus écologiques et environnementales. Nos techniciens qualifiés sont aussi là pour vous conseiller afin de prévenir au mieux  toute nouvelle invasion.

MOUCHE DOMESTIQUE

TAON

MOUCHERON

NOUS CONTACTER

2 + 14 =

NOUS CONTACTER

12 + 1 =

Tél : 04 94 67 33 36

Par mail : contact@brunel3d.com

 

 

Tél : 04 94 67 33 36

Par mail : contact@brunel3d.com